Le territoire de la MRC des Etchemins en bref

superficie

1810 km2 SUPERFICIE

forestier

88 % TERRITOIRE FORESTIER

municipalités

13 MUNICIPALITÉS

valeurs

128 181 $ VALEUR DES MAISONS UNIFAMILIALES (2020)

population

16 843 POPULATION

age

50,5 ans ÂGE MÉDIAN

Caractéristiques

La localisation

Située au sud de la région de Chaudière-Appalaches, la MRC des Etchemins est entourée des MRC de Beauce-Sartigan, Beauce-Centre, Bellechasse et Montmagny ainsi que par les États-Unis à sa limite sud. Elle offre un paysage montagneux où forêts et rivières sont abondantes.Elle est bornée au sud par les rivières Saint-Jean et Metgermette qui forment la limite frontalière américaine. 

L’accessibilité

On accède aux Etchemins en empruntant les routes régionales 204, 276 et 277. La Route 204 traverse entièrement la MRC dans un axe est-ouest et conduit à la ville de Saint-Georges, pôle régional important situé à 15 minutes de la municipalité de Saint-Prosper. À partir de l’agglomération urbaine de Québec, le territoire etcheminois est accessible par l’intermédiaire de l’Autoroute 73 via la Route 276 et cela en un temps approximatif d’une heure. Considérant une durée de parcours semblable, la Route 277 offre un lien direct avec la ville de Lévis.

Le milieu physique

Les caractéristiques naturelles du territoire de la MRC des Etchemins sont d’une importance première. À la fois à l’origine de son peuplement, par les cours d’eau facilitant la pénétration des terres, et de son développement, par l’exploitation de la forêt et des sols agricoles, les éléments naturels continuent encore aujourd’hui à influencer le milieu de vie etcheminois.

Le territoire de la MRC fait partie du plateau appalachien et est marqué au nord par une ligne de crête qui suit un axe est-ouest.  Les collines et montagnes les plus importantes se situent à la limite de Saint-Benjamin et de Lac-Etchemin, puis à Saint-Luc-de-Bellechasse, Sainte-Sabine et Saint-Magloire. Le point culminant (environ 800 mètres) est relevé dans le secteur du Massif du Sud, soit dans les municipalités de Saint-Luc-de-Bellechasse et de Saint-Magloire. Quant aux territoires des autres municipalités, ceux-ci présentent un relief assez uniforme avec des collines qui deviennent plus importantes sur le territoire de la municipalité de Saint-Zacharie.

Le peuplement du territoire

Les premiers habitants furent les Autochtones et aucune trace de leur occupation n’est perceptible aujourd’hui, même si la toponymie régionale rappelle leur présence. La colonisation par les Européens est quant à elle venue assez tardivement dans les Etchemins comparativement au développement des territoires de la rivière Chaudière ou encore du Fleuve Saint-Laurent. On devra attendre le milieu du 19e siècle pour voir les premiers défrichements de terre. C’est d’abord en pourtour du lac Etchemin que s’installèrent les premiers colons, vers les années 1840. Jusqu’à la fin du 19e siècle, le peuplement s’est poursuivi pour former les autres municipalités. Les dernières à être fondées furent celles de Sainte-Aurélie, Saint-Luc-de-Bellechasse et Saint-Cyprien au début des années 1900.

Aujourd’hui, la MRC des Etchemins est habitée par 16 843 personnes.